insomnie et sport

Certains vont se sentir concernés d’autres pas du tout. Je suis sûr cependant que beaucoup connaissent dans leur entourage une personne qui présente des difficultés pour s’endormir ou dormir tout simplement. Pour toutes ces personnes je vais certainement pouvoir les orienter vers d’autres pistes à explorer pour résoudre l’insomnie.

Pour ceux qui me connaissent vous savez à quel point je suis insomniaque et sportif. Si c’est le cas vous pouvez passer directement à la 2ème partie de l’article, cependant vous passerez à coté de nombre d’infos sur les insomniaques.

Pour les autres ou les curieux, je vous invite à découvrir et comprendre tous les problèmes, les frustrations et les incompréhensions que les insomniaques ont au quotidien ainsi que toutes les méthodes que j’ai pu tester.

Étant un véritable insomniaque, je tiens à partager avec tous ceux qui ont des soucis d’insomnie mon trouvaille !! (c’est accrocheur mais je ne vends rien promis).

SOMMAIRE

PARTIE I : Causes et conséquences de l’insomnie

PARTIE II : Quiro sportif: La solution pour moi

PARTIE I : Causes et conséquences de l’insomnie

Insomnie et sport : Le cercle vicieux

Je vais commencer cet article par un petit résumé sur mes insomnies, mon manque de sommeil etc… J’ai du mal à m’endormir depuis mes 5ans, mais que s’est-il passé quand j’avais 5ans ? Rien. Aucun problème avec mes parents ou ma sœur, pas de décès, j’ai longuement cherché mais je n’ai trouvé aucune explication.

Ma Grand-Mère et ma mère sont insomniaques, ma sœur et moi aussi, mais de par mon côté « ultra sportif et hyperactif » je suis le « plus atteint ».

Certains diront que je me suis auto convaincu (au vu de mon passé) que j’étais insomniaque etc… Croyez-moi ce n’est pas une qualité et ce n’est pas quelque chose que je souhaite ou dont j’ai besoin.

Un petit aparté, ne dites jamais à un insomniaque que vous êtes vous-même insomniaque. Généralement, les gens se disent insomniaques sans savoir ce qu’est réellement l’insomnie. Ce n’est pas parce que vous n’arrivez pas à vous endormir en 1h que vous êtes insomniaque, ce n’est pas non plus parce que depuis 1mois que vous avez du mal à dormir plus de 5h/nuit que vous souffrez d’insomnies.

On peut concevoir en tant qu’insomniaque que vous soyez complètement à la ramasse en dormant seulement 4h/nuit depuis 1semaine mais on ne va pas vous plaindre !!

Notre quotidien c’est non seulement  de s’endormir en 2-3 voire 4h, mais aussi de dormir très peu entre 2 et 4h et surtout lorsque ça fait des années que ça dure !

Petit Quizz Vous êtes insomniaque SI :

1/ Vous connaissez l’enchainement des programmes TV de nuit des chaines qu’en temps normal n’intéressent personne.
2/ Vous vous êtes déjà préparé 2531 repas à 3h du mat
3/ Vous avez fait 10 aller-retour entre votre canapé et votre frigo (pensant que quelqu’un comme par magie l’aie rempli entre 2 aller-retour).
4/ Vous avez fait des expériences culinaires improbables
À ce stade vous vous dites que je suis porté sur la bouffe et c’est vrai, mais si vos journées seraient de 20h, 3 repas par jour ne suffisent pas 😉
5/ Vous avez tenté des dizaines de méthodes d’endormissement… aucune n’a fonctionné
6/ Vous avez tenté d’apprendre une nouvelle compétence et finalement vous avez compris que votre cerveau ne tourne pas comme il faut.

2 Réponses

4 Réponses

6 Réponses

0%
0%
0%

de chance d’être insomniaque

de chance d’être insomniaque

INSOMNIAQUE… désolé

J’ai encore pas mal d’anecdotes, mais je vais surtout m’attarder sur ce cercle vicieux.

Pour résumé quand on souffre d’insomnie chronique, on souffre physiquement et moralement. Le manque de sommeil est un véritable supplice, d’ailleurs c’est une des tortures les plus utilisées. Le corps ne se « répare » pas comme il faut, les blessures sont plus fréquentes.insomnie-cartoon

Personnellement, pendant mes phases d’insomnies aigues, j’ai du mal à aligner une phrase correcte, j’essaie de me contenter d’un sujet verbe et si je peux d’un complément mais vraiment pas plus.

Tout ce qui est facile au quotidien devient un effort surhumain.

Beaucoup de personnes sans problème d’insomnie nous conseillent pour dormir. Ça part d’un bon sentiment, mais clairement ces gens-là ne peuvent vraiment pas comprendre la problématique. C’est difficile de faire comprendre aux gens que leurs méthodes ne fonctionnent pas sur nous. On aimerait vraiment, mais ça ne marche pas comme ça.

Avec le temps j’ai appris à vivre avec, un peu comme une fatalité, malheureusement il y a un point qui est difficile à faire comprendre c’est notre besoin de sommeil vis-à-vis des autres. On a beau être insomniaque, on a besoin de sommeil et quand il vient, c’est égoïste mais on le prend. Pour une vie de couple ça peut être source de dispute. Au début on fait l’effort de ne pas s’écrouler en pleine aprèm’ mais rapidement on tente d’expliquer que même si on dort que 3h/nuit on a besoin de recharger les batteries et on fait des siestes de 2h en plein weekend.

C’est super frustrant car c’est généralement le moment où on peut passer du temps avec sa moitié mais finalement on « flingue » le weekend par cette sieste. On s’en veut, on le sait mais on le fait quand même : au final ce n’est pas un bon sommeil bien réparateur.

Bon c’est pour ceux qui vivent en couple évidemment.

Ce qu’il faut faire

Ce qu’un insomniaque fait

Ce que je fais

Eviter le sport après 18h On fait son sport la nuit pour passer le temps

C’est mon métier, je travaille jusqu’à 21h et je pratique mon sport parfois jusqu’à 21h30. Je cours aussi de nuit et ça peut être à minuit comme 2h du mat’

Manger équilibré On mange pendant toute la nuit et souvent n’importe quoi (salé-sucré) Je mange plutôt sainement en journée, mais la nuit je deviens boulimique
Eteindre smartphone et ordi On mate toutes les séries qui sortent et on joue sur son smartphone J’ai un blog sur le sport !! J’écris la nuit sur l’ordi et j’utilise FB et insta H24 sans compter les outils d’analyse des stats
Rester calme dans le lit sur le dos On le fait pendant 20-30min puis l’angoisse arrive on bouge dans tous les sens puis on se lève

Impossible, entre les douleurs, tensions et les projets, idées qui fusent dans ma tête mon cerveau surchauffe

Insomnies : les techniques et conseils que j’ai testés

Il faut préciser que ce qui n’a pas marché pour moi ne signifie pas que ça ne marchera pas pour vous. Chacun est diffèrent et chacun réagit à sa manière. Sans compter que j’ai testé beaucoup de choses quand j’étais ado sans réitérer à l’âge adulte.

J’ai commencé par la sophrologie, l’acupuncture et digitoponcture, le shiatsu, l’homéopathie, l’aromathérapie et luminothérapie, le zen, l’hypnose et autohypnose, les plantes, les respirations, le yoga, les massages… et d’autres que j’ai dû oublier, évidemment les somnifères 🙁

Jusqu’à aujourd’hui l’acupuncture reste la technique qui a le mieux fonctionné avec un « mieux-être » de 3-4jours (cf le lien sur l’acupuncture). Aujourd’hui je suis rentré dans ma 5ème semaine où j’arrive à mieux dormir.insomnie-gif

Mon plus gros problème c’est l’endormissement et non la qualité de sommeil. J’ai un cycle de 4h. (J’ai fait un bilan complet à l’hôpital de la Timone au service du sommeil, pour ceux que ça intéresse il faut un gros dossier pour intégrer le service).

Au moment du couché, mon cerveau ne ralentit pas, j’ai plein d’infos qui m’arrivent, j’analyse, je traite et rebondit dessus, bref mon activité est à son max. Les techniques de respiration et de mise en transe n’ont jamais marché. Je reste persuadé que si cette activité diminue je pourrais m’endormir.

On m’a conseillé aussi d’écrire juste avant de me coucher les choses auxquelles je pensais, les choses à faire pour le lendemain ou la semaine. Dans un 1er temps j’ai cru que ça marchait mais au plus j’écrivais au plus je rajoutais de notes.

Partie II : Quiro sportif – La solution

Insomnies : La solution qui me va bien

Au bout de 25ans d’insomnies, j’avais très peu d’espoir de trouver une solution pour m’endormir plus rapidement et sereinement. Finalement je me suis pris une grosse claque grâce à un ami Fred Limousin. Et les sons binauraux que je développe à la fin de cet article.

Pourquoi je le nomme, tout simplement car il gagne à être connu par les sportifs et les insomniaques (entre autres). Il est quiro sportif, c’est une discipline peu connue en France (ne pas confondre avec chiropracteur) et pour cause elle vient d’Espagne. Voici un article qui présente la discipline (Le lien arrive dans pas longtemps patience)

Comment un Quiro Sportif m’a permis de régler mon problème d’insomnie ? Je me pose encore la question, issu d’un cursus universitaire ultra cartésien, je pensais maîtriser mon corps, mes sensations, ma représentation dans l’espace et le temps bref, j’avais l’impression d’être en phase avec moi-même.

J’ai l’habitude de tout ce qui est shiatsu, kiné, ostéo etc… en tant que sportif je suis suivi par plusieurs de ces corps de métier mais pas de quiro sportif dans la liste.

Une séance de Quiro sportif

Je vais être franc, ça peut être un peu « dérangeant » et surprenant pour le corps. Pour infos, la nuit qui a suivi ma 1ère séance de « quiromasaje » je n’ai pas dormi tellement j’étais « choqué », perturbé par ce nouveau rapport à mon corps, une révélation qui a remis beaucoup de choses en question sur mes connaissances, sensations.

La séance de quiromasaje développée par Fred (en effet tous les quiromasajistas n’utilisent pas aroma therapie, sono thérapies encore moins les sons binauraux ni la lumino therapie) est avant tout un univers, un environnement propice à la relaxation physique et psychique, préalable inconditionnel aux techniques manuelles qui suivront.

fred-et-athlete
Fred accompagné par Benoît COLLIN et Mathias BOUCHER (2judokas français)

La séance commence par un questionnaire complet et approfondi sur ce que je recherche, ce que j’attends. Car si pour moi l’objectif était de retrouver un peu de sommeil et réduire le temps d’endormissement, la Quiro et l’approche de Fred permettent bien davantage. Pour infos il s’occupe d’athlètes de haut niveau en Judo, de combattants pros, de membres d’équipes sportives… il règle les petits et les gros bobos.

Le questionnaire lui permet de préparer sa séance et son mode opératoire « d’attaque » car il y a bien une stratégie. Il prend le temps nécessaire à bien comprendre tous les antécédents de son patient, avec des gars comme moi ca peut durer longtemps 😉

La séance de « quiromasaje » à proprement parler c’est de l’aroma thérapie, de la lumino thérapie et de la sono thérapie (une révélation). Le cocon se met en place, on se sent à l’aise et la séance commence avec différentes huiles et crèmes qui varient au fil de la séance. Au niveau des huiles c’est vraiment un monde bien précis et complexe.

Habitué au « simples massages bien être », je portais peu d’attention aux huiles utilisées. En fonction des besoins identifiés du patient et du mode opératoire mis en place par Fred, il y a une véritable stratégie avec des propriétés diverses: relaxation neuro-musculaire (lavande…), réparation des tissus  (beurre de karité…), crèmes chauffantes, cryogels…
En fait tout dépend de l’état du patient.

C’est un mélange de shiatsu, de kiné, d’ostéo, de zen… bref un truc que je ne peux pas vraiment expliquer il faut tester. Par erreur, dans un 1er temps j’ai essayé de comprendre ce qu’il faisait et analyser ce que je ressentais mais sans jamais lâcher réellement prise. Il m’a fallu du temps pour accepter sa méthode et me convaincre que c’était pour moi et pour mon bien.

J’ai ressenti des trucs (il n’y a pas de vocabulaire pour exprimer ces choses-là) vraiment bizarre, il m’a fait une manip’ ou « quiromasaje » crânien, je ne sais pas trop où, j’ai quand même cru sentir mes propres sinus se déboucher alors qu’ils ne l’étaient pas. Et pendant toute la séance il s’est passé des choses similaires, avec des sensations nouvelles. Plusieurs séances se sont enchainées, des manip vraiment inhabituels qui ont un peu « perturbés » mes habitudes mais que du bonheur.

Depuis quasiment 5semaines que j’ai eu ma dernière séance je n’ai rien changé à ma vie, je mange toujours de la même manière, j’ai toujours le même boulot, je fais toujours autant de sport, je bosse toujours sur mon site même plus.

Maintenant je redors 4-5h/nuit et surtout je suis productif. Je m’endors en 45min à la place de 3h. Je n’ai plus besoin de faire de sieste pour recharger les batteries, et je suis en phase avec mon corps.

La seule chose qui a changé c’est la musique que j’écoute au moment du coucher. Il m’a donné quelques conseils pour entretenir le boulot qu’il avait fait.

Les sons binauraux

Je suis hyper réceptif au travail de Fred donc quand il m’a expliqué ce qu’il avait fait sur moi, j’écoute avec rigueur ses conseils.

J’ai donc installé un protocole qui me va bien, aromathérapie et sons binauraux dans les oreilles.

Maintenant tous les soirs je me couche en pulvérisant mon oreiller de fleur d’oranger et lavande, et une « musique » bizarre dans le casque.

Voici un lien qui explique ce que sont les sons binauraux (lien Wiki)

Je vais vous l’expliquer à ma manière, et aussi à la manière d’un musicien (et oui c’est ma passion). Selon moi les fréquences ultra basses de ces sons ont pour effet de se synchroniser avec l’activité cérébrale. Évidemment, il y a des sons que nous ne pouvons pas entendre car ils ne sont pas dans notre spectre d’audition, en gros on ne peut pas les entendre mais ils sont bien présents.

Cette synchronisation à l’effet sur moi de ralentir mon activité et d’éviter de cogiter à 100 à l’heure, cette baisse d’activité me permet avec le travail de Fred en amont et de l’aromathérapie de me sentir super apaisé et donc favorable à un endormissement rapide. Au bout de 20min je commence à avoir selon les musiques une nausée, j’arrête alors le son et je suis préparé à ma nuit, 20-30min plus tard je fais dodo.

Je vous promets qu’il y a 5semaines je n’aurais jamais pensé pouvoir écrire ça.

D’un point de vue musical c’est intéressant, ne vous attendez pas à une claque mélodique, ce sont  des sons qui paraissent bizarres et qui sont en fait très structurés, et en écoutant attentivement, le rythme change, et évolue. Le plus surprenant ce sont les cassures qui permettent un rappel à l’ordre quand on commence à partir trop intensément sur une idée. A intervalles irréguliers on a un son un peu plus « fort » qui permet une cassure si jamais on était parti sur une idée. Au final tout ça fait qu’on s’apaise et qu’on prépare un bon DODO !!

Pour terminer :

J’avais peur que l’effet soit temporaire et j’avais peur aussi de ne pas pouvoir abattre le boulot que je fais pendant la nuit car mon site avance vraiment lors mes nuits d’insomnies. Donc j’avais vraiment peur de ce manque de temps pour bosser sur mon site et finalement tout va bien je dors 4-5h donc je retrouve mon rythme de croisière et surtout je ne perds plus ces 3h pour m’endormir donc au final je suis plus productif sans compter les siestes que je ne fais plus.

J’ai oublié, la 1ère semaine a été une récupération  de mon manque d’heures de sommeil, j’ai du dormir l’équivalent d’1mois de sommeil pour moi. Si vous souhaitez sauter le pas voici ses coordonnées n’hésitez pas à venir de ma part 😉

[Total : 13    Moyenne : 3.7/5]
N’hésitez pas à partager à tout vos amis en manque de sommeil, ou vos amis sportifs

fred-id

Frédéric LIMOUSIN

+33 6 64 911 975

fredqos@gmail.com

FRANCE : 40 rue Bézout, Paris 14ème metro Alesia
ESPAGNE : Ramón Berenguer El Vell, 6, 1a 1° Barcelona 08001

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Logo_footer   
     © 2017 SportHouse | Coach sportif la ciotat / Marseille

Suivez moi :