Krav maga

Krav maga : Un engouement que je ne comprends pas

 Le Krav maga est un système de défense / Close combat Israélien utilisé par l’armée israélienne et les services spéciaux. A en croire les instructeurs, toutes les forces militaires dans le monde l’utilise (FBI, Marines, GIGN, Légion étrangère, SAS) etc…

Le Krav Maga : Une mise au point nécessaire pour éviter les amalgames

Pour commencer cet article, je vais devoir préciser quelques points. Je sais pertinemment que je ne vais pas me faire que des amis avec ce post. Cependant mon coup de gueule doit sortir!

Je ne traiterai pas le Krav maga par son origine, avec tous les commentaires sur le net, je préfère prendre quelques dispositions.

De plus, je me fous royalement que le krav maga soit un sport Israélien. Je ne tomberai pas dans le piège communautariste. Certains voudront y voir un article « sioniste anti-sioniste politico complotiste ». Je le dis clairement ce n’est pas le cas. Je parlerai d’un point de vue sportif et martial uniquement.

Krav Maga : Comment abusent-ils de la crédulité des pratiquants

krav maga pratiquants

Vous l’aurez compris je ne porte pas dans mon cœur cette discipline. Cependant je ne veux pas tomber dans la surenchère futile de la compétition entre les disciplines.

Il est facile pour un novice dans les sports de combat d’être impressionné par les techniques du Krav maga.

Pratiquant plusieurs Arts martiaux et sport de combat, il est plus difficile de m’impressionner. Quand je vois l’instructeur expliquant à des gamins comment désarmer un adversaire (l’arme étant un flingue) je commence à bouillir.

Le problème c’est de voir l’engouement pour cette discipline. Même en essayant d’être objectif je ne comprends pas comment des gens normalement constitués peuvent croire qu’en quelques cours ils pourront se défendre dans une situation dangereuse.

Mon coup de gueule sur le Krav Maga: Je trouve dramatique que cette discipline utilise la peur pour recruter ? Certes avec les différents attentats terroristes nous sommes dans une période terrifiante. Surfer sur la vague de la terreur chez les gens et tout sauf acceptable ? Faire croire aux gens qu’ils pourront apprendre à se défendre et se protéger est DANGEREUX.

Krav maga : une immersion dans plusieurs cours avec différents profs

Pour écrire cet article je suis allé faire des cours dans plusieurs salles. L’accueil est de manière générale conviviale et les cours ont suivis à peu près les mêmes directions que dans d’autres sports de combat : Echauffement, techniques, « combats ». Jusque-là rien d’anormal, par contre niveau financier j’ai eu droit à tout. 2 salles m’ont ouvert les portes en prenant juste une décharge de responsabilité en cas d’accident. On ne sait jamais des fois que le pistolet en plastique me tombe sur le pied 😉

krav maga tarif

Et 3 salles m’ont demandé de payer la séance, évidemment on me l’a demandé à la fin du cours. Une seule m’a demandé de payer les cours depuis le début d’année : du coup je n’ai pas pu tester les « supers » cours de cette salle !

Le fait de payer un cours d’essai c’est limite mais je peux encore comprendre, par contre payer les cours que je n’ai pas fait c’est franchement du racket.

Coté pratiquant : J’ai eu l’occasion de discuter avec les pratiquants et le ¾ pensent réellement être en mesure de se défendre contre tout type d’agresseur dans la « vrai vie ». Le ¼ restant à l’honnêteté de reconnaitre les limites du Krav maga et avouent volontiers venir pour l’ambiance et « faire du sport ».

Chacun vient pour des raisons personnelles, maintenant je trouve déplacé de la part des instructeurs (pas tous) de leur faire croire qu’ils savent se défendre en quelques leçons.

Ils ne sont pas seul à vendre du rêve

Allez car les images sont plus fortes que les mots voici quelques vidéos drôles. (Il y a un peu de tout pas uniquement du krav maga)

 Krav Maga : un système de défense pouvant être efficace

Le krav maga peut être efficace et j’en suis conscient, à condition cependant qu’il soit dans une situation particulière. J’ai pas mal de mes amis proches qui sont militaires (légion étrangère, commandos Hubert, Para et Mossad). Je me suis donc rapproché d’eux pour la question de l’efficacité sur le terrain.

Apprendre à désarmé quelqu’un à un sens uniquement dans un conflit militaire.

Tous mes amis militaires ont le même discours : « On sait désarmais quelqu’un ! Si on me braque dans la rue je donne tout ce que j’ai. Si je suis en opération extérieure et que ma vie est réellement mis en danger, je tente ma chance et je ne suis pas sûr du résultat »

krav maga militaire
krav maga militaire

Ce que je tente de faire comprendre aux personnes qui suivent les cours de Krav maga, c’est qu’il y a une différence entre connaitre théoriquement une technique de désarmement et la faire dans une situation réelle de danger.

Malheureusement on ne connait pas ses propres réactions face au danger. On peut essayer de simuler une situation d’agression pendant un cours, mais la réalité c’est qu’au fond de soi on sait que c’est un exercice avec des risques « minimisés ». On ne pourra jamais se rapprocher d’une situation réelle lors d’un entrainement.

Apres, attention, le Krav maga ne fais pas que du désarmement, il utilise l’environnement extérieur contre son adversaire, vise les yeux, les organes génitaux, fais des immobilisations etc…

L’apprentissage de techniques autres que le désarmement ne me dérange pas du moment où l’instructeur est honnête et explique qu’en situation réelle il est vraiment difficile de les mettre en place. Au mieux on conditionne des réflexes défensifs mais soyons sérieux, personne dans la rue ne vous attaque de la même manière qu’en club (intensité, volonté d’agresser, détermination, risque etc…)

Et cela vaut pour tous les sports de combat, arts martiaux et Self défense.

Krav maga : Il existe quand même de bons instructeurs

Avant de me faire incendier sur les réseaux sociaux, j’ose espérer que vous lirez jusqu’au bout. Je pique volontairement là où ça fait mal, j’espère que vous le comprendrez. Si vous vous arrêtez à ce discours peut être que vous vous direz que le Krav maga est inefficace. Ce n’est pas mon intention de « descendre » une discipline. Je me suis entretenu il y a 2ans avec un prof de krav maga enseignant un peu partout à travers le monde mais vivant à Israël. Son discours m’a beaucoup plus. Il a décrit le Krav Maga Français comme médiocre à l’exception de quelques clubs. Il a eu des mots durs envers certains, les qualifiant même de charlatans. En tout cas il m’a réconforté dans mon opinion, expliquant que les techniques de Krav Maga sur les désarmements devaient rester des techniques militaires destinées exclusivement aux militaires.

[Total : 110    Moyenne : 3.1/5]
N’Hésitez pas à partager, commenter si vous avez aimé ou pas ce post

NB : A la demande de certains instructeurs que j’ai rencontré je me suis engager à ne pas les nommer dans l’article ni leurs club, ni les photos que j’ai pu prendre. Ils ne m’ont pas donné leurs autorisations, ils ont certainement des choses à se reprocher 😉 Sachez en tout cas que les instructeurs qui m’ont ouvert les portes gratuitement pour une période d’essai ont été les plus sympas et les plus enclins à répondre à mes questions. Leurs cours ont été cools et réalistes avec un discours de mise en garde sur l’efficacité des techniques étudiées.

  1. 31 mars 2017

    Salut, j’ai adoré ce post mais je suis resté un peu sur ma faim. En tout cas bravo pour l’analyse.

  2. 1 avril 2017

    Je suis d’accord avec toi mais y a beaucoup de bémol. Au départ son fondateur a voulu qu’il accessible à tous et à moindre coûts. Effectivement, le contraire s’est produit.

    Pour ce qui est du réalisme, aussi je suis d’accord avec toi. Je suis un vétéran et mon métier de militaire m’a amené a être opérationnel dans certaine situation. Malheureusement, comme tu le cites si bien on ne sait jamais comme t nous réagirons. Souvent j’me suis démerdé mais je me souviens qu’il y a quelques fois où j’ai gelé face a l’adversité.

    Je ne me considère pas un charlatan comme instructeur de krav maga parce que ce que j’explique a mes élèves est aussi simple que de leur dire que si vous pouvez éviter à tout prix raisonnable alors évitez!

    Mon programme est basé sur des principes et non des milliers de techniques. Je dis très souvent à mes kraveurs que quand ils sont rendus là c’est qu’ils ont tout fait pour évité le conflit. Il a donc agression vs victime.

    Certes les armes à feu sont très utilisé au Canada donc je sensibiles mes étudiants à utiliser une échelle de gradation de la force utilisé lors d’un échange.

    Je tiens un gym coop où j’enseigne militaires, civil, enfants(0 armes soit dit en passant), et les policiers depuis longtemps et je ne le fais pas pour la notoriété ou l’argent. Je le fais parce que j’ai horreur de l’agresseur, je méprise l’intimidateur et je n’aime l’injustice.

    Je redonne tout simplement à autrui les enseignement qu’Imi Lichtenfield a voulu transmettre quand il a fondé le krav maga.

  3. 24 juin 2017

    Salut Serial Coacher, Nico,

    J’ai lu ton post, et je ne peux m’empêcher de réagir, même si j’aurai tout aussi bien pu passer mon chemin. Mais j’aime le débat constructif alors je me lance.

    J’ai évidement énormément de points de désaccord avec toi, sinon je ne prendrais pas la peine de réagir. Mais comme je suis quelqu’un d’honnête et d’objectif, je dois avouer que tout ce que tu dis n’est pas à jeter.

    Je vais d’ailleurs commencer par ce que j’approuve dans tes lignes :
    – Le krav Maga est victime de son succès, c’est indéniable. La période d’insécurité grandissante que nous vivons est de nature à encourager le quidam moyen à vouloir apprendre à se défendre dans la rue.
    Bcp de fédérations sportives l’ont compris et ont saisi l’occasion pour ouvrir d’innombrables clubs que l’on voit fleurir un peu partout en France et ailleurs.
    Et dans cette masse d’instructeurs qui se partagent ce marché juteux, on trouve inévitablement des charlatans qui ont fleuré le bon filon et qui ont comme seule motivation de faire du fric. Celui qui te fait payer le cours d’essai, à titre d’exemple, est un de ceux là. Un cours d’essai est évidement gratuit dans tout club digne de ce nom. Certains en proposent 2 voire 3 avant de t’inviter à prendre une licence.
    Il y a aussi ceux qui sont arrivé à leur place ou qui ont eu leur diplôme sans réelles compétences (exemple, les prof de karaté qui s’improvisent prof de Krav à la FFKDA) parce qu’ils ont bénéficié de facilités par des fédérations en quête d’expansion. Ceux là, par conséquent, dispensent un enseignement de médiocre qualité, te font croire à l’efficacité de techniques loufoques et irréalistes, t’expliquent que cela suffira à se défendre au bout de quelques cours, voire apprennent parfois des réactions dangereuses à leurs élèves.

    Mais ce constat est valable dans tout sport de combat ou art martial, et dans toute discipline en général. Il y a toujours des bons et des mauvais. Souviens toi de tes profs à l’école…
    C’est pourquoi, dans toute activité, il faut garder son sens critique, sa lucidité pour se faire son propre opinion sur ce qu’on t’enseigne.

    Là ou je suis moins d’accord avec toi, c’est ta façon de prendre en otage une discipline toute entière, au prétexte que certains instructeurs ne t’ont pas convaincu. Tu me rappelles notre cher Cyrille Diabaté qui avait soulevé la polémique sur la self défense sur un plateau de l’émission « Kombat club » et dont le principe peut se résumer en ces mots : « l’enseignement de la self défense ne sert à rien, voire est mythomane ». Ses arguments bancales, infondés et dénués d’objectivité l’avaient ridiculisé.
    Rencontre de vrais instructeurs, ceux qui font l’unanimité dans le monde du krav Maga, et je te garanti qu’ils te feront changer d’avis.

    Non le Krav Maga n’est pas une escroquerie. Mais certains de ceux qui l’enseigne peuvent être des escrocs. La nuance est subtile, mais tellement importante.

    La self défense en général n’est pas une garantie de sécurité. Les techniques enseignées ne sont jamais efficaces à 100% dans la rue, c’est indéniable. Ce discours doit être celui de tout bon instructeur qui se respecte. On ne vend pas du rêve en Krav Maga, on sensibilise les élèves sur les risques encourus face à un agresseur déterminé. Personne ne sort jamais indemne d’une confrontation physique, et si la fuite ou la coopération est possible (donner son téléphone, ou son portefeuille), on privilégiera toujours cette option.
    On apprend bcp de choses en salle qu’il sera surement difficile de réaliser en situation réelle, car bcp d’autres paramètres entre en jeu : Surprise, peur, tétanie, vêtements moins adaptés, lieux exiguës etc…
    Mais dans le cas où la confrontation physique est inévitable, et dans ce cas seulement, celui qui aura étudié, appris, répété et mis en situation des gestes de défense, aura forcément plus de chance de s’en sortir que celui que n’aura aucune expérience.
    Et ce même face à un adversaire armé d’un couteau ou d’une arme à feu.

    Il est bien évident que si on me menace au couteau pour les 20€ que j’ai en poche, je donnerai mes 20€…
    Mais si celui qui me menace me tient en respect pendant que son complice viole ma compagne ou kidnappe mon fils, alors je devrai me battre… Je serai blessé, peut-être grièvement, peut-être mortellement, mais mes réflexes acquis par l’entrainement en Krav Maga me donneront une chance supplémentaire.

    Telle est la seule et unique prétention du Krav Maga : Donner quelques chances de plus de s’en sortir face à un agresseur de rue.

    Cordialement

    Pierre

  4. 8 août 2017

    Bonjour,

    J’ai bien aimé votre article. C’est vrai qu’il y a beaucoup de marketing autour du Krav maga. Et certains instructeurs vendent du rêve aux élèves en leur promettant d’être invincibles en seulement quelques cours. Il y a aussi autre chose qui me gêne : les techniques du Krav maga sont très dangereuses. On vous apprend, par exemple, à frapper à la gorge de l’agresseur. Certes, c’est un point sensible, mais cela peut conduire à la mort de l’agresseur. Les conséquences pénales peuvent être dramatiques pour la victime qui a cru pouvoir se défendre avec cette technique. Les instructeurs parlent rarement de ces conséquences à leurs élèves. J’ai même vu des clubs où l’instructeur apprenait à ses élèves à vriller les cervicales de l’agresseur. C’est de l’inconscience.

    Jacques

  5. 26 septembre 2017

    Arf… Et voilà encore un article qui démontre qu’il ne faut pas parler de ce qu’on ne connait pas sous peine de dire beaucoup de grosses bêtises…. Effectivement, l’auteur ne « comprend pas », là-dessus je suis d’accord.

    Je suis moi-même pratiquante depuis 2 ans et mon mari, haut gradé de la discipline, pratique depuis plus de 10 ans et est affilié à une fédé mondialement reconnue. Il a un métier à côté et n’a pas besoin du krav pour vivre.

    Il y a le Krav Maga…. et tous ceux qui surfent sur la mode et qui nuisent beaucoup à la réputation de cette discipline (il s’agit d’une discipline militaire adaptée aux civils et non d’un sport)… discipline qui est pourtant à mon sens le système de self défense le plus réaliste et le plus efficace au monde.

    Après, il faut bien sûr savoir faire le tri, mais en principe une prudence et des vérifications élémentaires quant à l’instructeur et un peu de bon sens permettent de ne pas trop s’égarer. Les bons ont de vrais diplômes, une expérience solide de terrain, s’entraînent régulièrement et ne vendent pas du rêve, ne font pas du « kravbuisness » et surtout sont souvent les plus humbles et les plus discrets.

    Dire qu’il ne sert à rien de savoir désarmer hors d’un conflit militaire relève d’un raisonnement disons au mieux extrêmement naïf, mais je pense que le terme « irresponsable » serait plus adapté, car c’est considérer que dans le meilleur des mondes ou nous vivons, c’est bien connu, les agressions violentes n’existent pas. Bref, je ne relèverai pas tout ce qui choquée dans cette prose mais j’ai failli m’étrangler à plusieurs reprises.

    Je ne sais pas trop où l’auteur de ce post a fait son « immersion » mais franchement, je lui conseille de faire une meilleure sélection, avec peut-être moins d’apriori ce qui lui donnera sûrement plus de pertinence et d’objectivité dans ses choix.

  6. 3 décembre 2017

    Bonjour,

    Merci pour vos échanges, je suis moi-même instructeur krav-maga France et israel. A mon avis ce qui font du tord au krav-maga sont les militaires ou policiers qui se donne une crédibilité en mettant an avant une pseudo-expérience. Celle-ci même si elle existe n’a rien à voir avec une agression d’un citoyen civil sur un autre citoyen civil. C’est ce que Imi Lichtenfeld a voulu enseigner à la communauté juive de son pays et ailleurs. Ensuite il a développe une dizaine de techniques de krav-maga pour Tsahal qui d’ailleurs veut dire « close combat ». Quand, il est sorti de l’armée, il a déployé avec d’autres un véritable art martial avec les mêmes codes que les arts traditionnels. C’est plutôt dans la façon de s’entraîner toujours tourné vers l’agressivité que le krav maga marque sa différence, l’instinct de survie qui peut nous sauver, des gestes simples qui peuvent devenir facilement des automatismes et un travail peut-être le plus important sur la gestion des émotions.
    La self-defense n’est pas un sport ni un art martial ni une discipline c’est une situation. Dans cette situation tous les automatismes acquis dans les sports de combat seront utiles. le krav maga en propose et peut être plus accessible qu’ailleurs. Je dis à mes élèves, faites ce que vous voulez mais faites le bien!

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Logo_footer   
     © 2017 SportHouse | Coach sportif la ciotat / Marseille

Suivez moi :