Open/Close Menu Le sport sous un angle différent
MMA

Mon coup de gueule vis-à-vis de Thierry Braillard

Thierry Braillard est un homme politique, Secrétaire d’État chargé des sports. À ce titre, on attend de lui une certaine connaissance du monde sportif. Son CV n’en mentionne aucune, il sort de science Po, il est avocat.

Malheureusement M Braillard n’a aucune connaissance de ce milieu. Je vous retranscris un court extrait du reportage de l’équipe 21 sur le MMA

Bixente Lizarazu : « Monsieur le ministre vous connaissez le MMA puisqu’il est interdit en France »

Thierry Braillard : « C’est quoi le MMA en définition Française. Ca s’appelle le combat mixte. Percussion projection contrôle ou soumission. Ca existe dans la lutte avec le grappling, dans le karaté le judo avec le Jiujitsu … donc le combat mixte existe »

Interview de T Braillard par B Lizarazu
Interview de T Braillard par B Lizarazu

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part c’est une ineptie de dire que le combat mixte existe dans la lutte ou le karaté. Si par définition le combat mixte c’est plusieurs disciplines pourquoi dire qu’une seule discipline est du combat mixte ? Peut être que j’ai mal compris et qu’au final il voulait dire que dans la lutte à travers le grappling il y a de la percussion projection contrôle ou soumission mais là encore il n’y a pas de percussion. Bref j’ai beau tourner dans tous les sens. T Braillard semble ne pas comprendre le MMA.

 

Voici la suite de l’interview :

Braillard : « Le combat mixte existe sauf que la fédération française de judo qui prône le JJB, n’est pas financée par une multinationale américaine qui veut importer dans notre pays ce MMA qui existe déjà dans le combat mixte»

Peut-être que cela vous a échappé dans la vidéo mais pour lui le JJB c’est du combat mixte donc du MMA selon sa définition. Mais plus grave il fait l’amalgame entre la multinationale américaine (UFC) et le MMA. Si vous avez lu plus haut (le sport en France) vous comprenez qu’en réalité c’est un manque à gagner financier et pas vraiment une question de valeurs.

Le véritable problème pour le secrétaire chargé des sports est le combat au sol.

T.Braillard : « Je préfère prendre une droite de Jean Marc Mormeck plutôt qu’un coup de coude au sol »

Cette phrase montre explicitement la méconnaissance et les préjugés de M Braillard. Cyril Diabaté a justement répondu que lui pouvait en parler car il a déjà connu ce cas de figure et préfère largement prendre un coup de coude.

Explication biomécanique : La puissance d’une frappe en appui total sur ses jambes en station debout est bien plus importante qu’une personne à genou au sol. L’amplitude est moindre donc la frappe moins puissante.

Les limites du MMA en France

Il n’y a pas de chiffres précis pour quantifier le nombre de pratiquants de MMA en France car ce sport est interdit. Il serait cependant compris entre 15 et 40 000 pratiquants réguliers.

ring-mmaL’État s’obstine à préserver ses fédérations françaises de disciplines bien installées au détriment des combattants de MMA. Les pratiquants sont des passionnés, donc ils continueront à s’entraîner avec ou sans encadrement, ils partiront dans les pays voisins pour faire leurs combats de MMA, en Europe nous sommes quasiment seul à interdire le MMA, donc les possibilités sont nombreuses.

L’État ne pourra pas éternellement interdire le MMA, car malgré toutes ces interdictions, de nouveaux pratiquants s’inscrivent dans des clubs de MMA et désertent les dojos de sports de combat plus traditionnels. D’autant plus que les règles du MMA sont de plus en plus rigoureuses avec le temps donc plus sécuritaires pour les pratiquants.

Tous les pratiquants de MMA aimeraient pouvoir pratiquer leur passion avec des profs diplômés compétents et dans des structures officielles.

Pour conclure

Le MMA n’est pas un sport clandestin, des reportages comme « free fight » d’enquête exclusive de B. De La Villardière n’ont aucune valeur. Tout est monté. Faire des reportages aussi bidon simplement pour faire du buzz et effrayer l’opinion publique ne peut être digne du métier de journaliste. Je ne m’attarderai pas sur ce débat mais je préfère remercier le travail d’Arnaud Roméra, Bixente Lizarazu, Bertrand Amoussou, Cyril Diabaté… et tous les acteurs Français au service du MMA.

Ce sport est une discipline passionnante. Venant des arts martiaux, au bout d’une vingtaine d’années de pratique de pieds-poings, la réalité des combats m’a amené à vouloir comprendre ce qui se passe une fois au sol. Je suis donc allé du côté du jiu jitsu brésilien et du grappling pour parfaire mon statut de combattant complet. Et c’est naturellement que le MMA regroupant toutes ces disciplines utiles lors d’un combat s’est imposé à moi.

Même si le MMA est en plein essor, les disciplines traditionnelles ne devraient pas en avoir peur. La cible est différente, la démarche l’est également : le MMA ne veut pas se positionner en concurrent mais ouvre un nouvel espace aux pratiquants des arts martiaux.

L’Etat ne peut pas prendre la décision de ne pas fédérer le MMA sur le simple avis des autres fédérations. Il y a un conflit d’intérêt avéré.

Laisser l’organisation d’une fédération de MMA à ceux qui le pratiquent !

PS : Mes propos sont peut-être par moment virulents, mais je ne m’attaque en aucun cas à la pratique du Judo ou des autres disciplines. Je critique seulement les positions politiques de JL Rougé et T Braillard mais pas les hommes qui y sont derrière.

RetourN’hésitez pas à partager avec vos amis, vos proches, tout ceux qui ont une vision réduite par des reportages montés de toutes pièces. Bref partagez à tout le monde.

Donnez moi votre avis sur cet article :  

[Total : 27    Moyenne : 4.6/5]
  1. 12 août 2015

    Superbe article merci a partager sans modération

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo_footer   
     © 2017 SportHouse | Coach sportif la ciotat / Marseille

Suivez moi :