Open/Close Menu Le sport sous un angle différent
perdre du poids

Avec les repas gargantuesque de fin d’année, vous etes peut etre tenté de commencer le régime qui vous fera perdre ces quelques kilos superflus.

Dans quelques jours vous allez avoir l’embarras du choix entre les différents régimes proposés dans vos magasines préférés. Je vais vous aider à choisir votre « régime ».

1/ Perdre du poids intelligement

L’alimentation est l’une des clés du bien-être mais avant de se lancer dans la multitude des « régimes », revenons au BON SENS, ne parlons plus de « régime » mais d’équilibre alimentaire. Pour pouvoir agir sur votre corps il faut le comprendre. Votre âge, poids, sexe, taille et votre type d’activité sont autant de variables à prendre en compte pour pouvoir connaître votre métabolisme de base, votre besoin calorique journalier.

Vous trouverez des journées types de repas pour perdre quelques kilos à la fin de cet article en fonction de votre apport calorique en téléchargeant GRATUITEMENT mon ebook diététique.

Une perte de poids « intelligente » est la clé pour ne jamais reprendre ces kilos péniblement perdus. Il existe plusieurs outils pour connaitre votre IMC (vous pouvez vous rendre sur ce site pour calculer votre imc) Attention l’IMC n’est qu’une mesure plus ou moins fiable. Pour ma part je suis selon cette méthode en surpoids léger (1m80 pour 83kg) donc je vous conseille de lire cet article très bien écrit par un ami à moi sur le sujet : Article BG-SPORT


L’équation est simple pour perdre du poids :

Il faut diminuer votre apport calorique journalier tout en continuant une activité physique. Attention la perte de poids doit IMPÉRATIVEMENT être un acte suivi par un professionnel de la santé (Médecin, nutritionniste, diététicien…).

N’exagérez pas ! Un régime réussi c’est un régime facile à suivre sur le long terme. Du coup on oublie le terme de régime pour le remplacer par « équilibrage alimentaire ».

Comment perdre du poids
Régime et perte de poids

Il ne faut pas exagérer. Si vous diminuez votre apport calorique journalier, faites-le intelligemment. Cela ne sert à rien de prendre uniquement 50% de cet apport en espérant perdre rapidement du poids. Il suffit de baisser légèrement votre apport alimentaire de quelques pourcents pour entrevoir les 1ers résultats.

 

Pourquoi ne pas aller trop vite ? Tout simplement ce que vous perdrez trop rapidement vous le reprendrez encore plus vite à la fin du « régime ». À trop vouloir perdre, l’alimentation reste votre seul carburant pour faire tourner votre machine (votre corps).

Si vous ne donnez plus assez de carburant à la voiture celle-ci sera moins performante et risquera de tomber en panne. Pour le corps c’est la même chose.

Vous risquez d’être fatigué, stressé et même d’engendrer des maladies plus ou moins graves. Une trop grande restriction ne sera ni supportable pour votre corps ni pour votre esprit. Donc n’exagérez pas, c’est le maître mot.


Mon expérience des « régimes » :

Faisant énormément de sport je gère plutôt bien mon alimentation. J’ai donc peu de poids à perdre. Cependant lors de mes compétitions, j’ai toujours quelques kg à perdre par rapport à mon poids de forme. Ces quelques kg pour un gourmand comme moi sont horribles à perdre.

Je ne peux pas augmenter mon activité physique car je ne suis pas loin du maximum que mon corps soit capable de supporter. Donc, tout passe par une restriction alimentaire (suivi par un diététicien).

« J’ai commis quelques erreurs dans mes débuts et je vais vous en faire part en donnant quelques conseils qui vous aideront à perdre efficacement du poids sans être fatigué »

je vous conseille l’article sur le cutting pour comprendre la problématique des sports où le poids détermine votre catégorie.

10 conseils qui pour vous aider à perdre du poids.

1* le « régime » doit être personnalisé

Chaque régime est différent, votre assimilation aussi. Si un régime fonctionne pour quelqu’un cela ne signifie pas qu’il vous conviendra. Chaque personne est différente (âge, sexe, poids, assimilation des aliments, intolérances, activité, sommeils…) Donc votre régime se doit d’être personnalisé.

2* Définissez votre apport calorique.

Il est nécessaire de connaître vos besoins nutritionnels en fonction de votre dépense énergétique. Pour cela il existe nombre d’applications plus ou moins fiables pour connaître vos dépenses énergétiques. (Mettre les liens vers les appli Android et iPhone).

3* Soyez fort pendant les courses.

Une petite astuce pour faire vos courses : mangez avant afin de ne pas être tenté par les friandises, faites vos courses en fonction des plats que vous avez prévu, éventuellement laissez-vous tenter uniquement dans les rayons fruits et légumes.

Fresh ingredients for cooking in rustic setting: tomatoes, basil, olive oil, garlic and onion,cabbage,letttuce

4* Autorisez-vous des écarts.

Pour pouvoir suivre un régime sur le long terme ne parlez plus de « régime » mais apprenez à avoir une hygiène de vie irréprochable et cela passe par l’alimentation. Autorisez-vous de temps en temps des écarts contrôlés. (ca ne veut pas dire prendre un pain au chocolat ou autre aliment ultra calorique chaque jour).

5* Ne vous pesez pas toutes les heures.

Un de mes nombreux défauts en période de restrictions c’est de me peser dès que je peux. C’est totalement démotivant et surtout inutile. Pesez-vous à heures fixes, une fois par semaine au maximum, c’est largement suffisant.

6* Les bons aliments.

Mangez moins OUI, mais se nourrir exclusivement de friandises sans dépasser votre apport journalier ne vous fera pas perdre du poids mais plus dangereux encore, augmentera les risques de carences voire de diabète. (cf. les différents aliments et groupes nécessaires à combattre le surpoids)

7* Prenez le temps de manger.

Dans le pays de la gastronomie, la vie fait qu’on a de moins en moins de temps pour manger. Une mastication plus longue aidera votre système à assimiler plus rapidement les nutriments. Prenez le temps pour manger, et ne faites que cela. Regarder la T.V. ou son smartphone lors du repas vous fait oublier que vous mangez et donc vous mangerez plus que nécessaire.

8* Mangez dans des assiettes plus petites.

Cela peut paraître surprenant mais vous allez berner votre cerveau qui va s’extasier devant une assiette remplie à ras bord. Vous aurez alors l’impression de « bien manger ».

9* Pratiquez une activité sportive.

Le sport représente :

L’alimentation représente :

0%
0%

Le sport représente à peu près 30% de votre perte de poids. Cette activité sportive permet surtout de retendre les muscles et devient une routine qui aidera à perdre du poids par la suite. Lors de la phase de stabilisation les excès alimentaires pourront être compensés par une activité physique plus importante moralité : mettez-vous au sport !

10* Rendez des comptes à un(e) ami(e), un proche…

Si vous n’avez pas la possibilité ou le temps de faire appel à un nutritionniste, diététicien… Rendre des comptes à quelqu’un de votre proche entourage vous obligera à tenir vos engagements.

Je vais être franc, la perte de poids n’est pas une chose facile, il faut parfois faire des sacrifices notamment au début du rééquilibrage. Une fois l’estomac commençant à rétrécir, la sensation de faim diminue : Il faut s’accrocher…

N’oubliez pas vous êtes maître de votre corps, il est facile de trouver les meilleures excuses, il est difficile de perdre du poids.

perdre du poids
Ebook gratuit avec 1 semaine de repas

Depuis maintenant quelques temps je travail sur un ebook de recette « diet » qui peut vous donner des idées de repas sains. GRATUIT il vous suffit de vous inscrire à la newsletter en utilisant le formulaire ci-dessous.

 

Pour être certain de ne pas rater la date de sortie vous pouvez vous abonner à la newsletter en utilisant le formulaire de contact ci dessous.

 
[Total : 8    Moyenne : 3.1/5]

Dite moi ce que vous pensez de l’article en mettant plus ou moins d’étoiles (plus ce serait génial !). Commentez, ajoutez votre expérience, likez et surtout partagez auprès de vos amis qui souhaitent démarrer un régime.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

  • GLOSSAIRE

    Céréales et légumineuses : Riches en sucres complexes, elles fournissent de l’énergie pour plusieurs heures. Elles contiennent aussi des protéines végétales, des vitamines et des minéraux sans apporter de matières grasses voire très peu.

    Les fruits : les fruits frais sont riches en vitamines et sucres complexes, essentiels à l’organisme, les fruits à coques sont riches en sels minéraux et en vitamine E (ils sont très caloriques).

    Les légumes verts : riches en fibres alimentaires, en vitamines, en oligo-éléments et en eau. Ils ont l’avantage de « caler » pour un apport calorique faible.

    La viande : Excellente source de protéines est indispensable à l’organisme. Attention toutefois à la choisir maigre, car les graisses saturées qu’elle contient (à l’exception des poissons qui en recèlent peu), constituent un facteur de risques cardio-vasculaires.

    Les poissons n’ont pas cet inconvénient, bien au contraire. Les poissons gras (comme le saumon, le thon, l’anguille, le maquereau…) contiennent des omega-3 qui protègent contre les maladies cardio-vasculaires.

    Pour un bon équilibre alimentaire, on conseille fortement d’augmenter la consommation de poisson.

    Les laitages : Riches en calcium, mais également en protéines et en glucides, sont généralement consommés écrémés ou demi-écrémés pour éviter trop de lipides saturés.

  • LES GLUCIDES : Les sucres lents sont à favoriser pour assurer les réserves d’énergie et lutter contre la prise de poids. Ces sucres complexes fournissent de l’énergie sur plusieurs heures et évitent l’effet « coup de pompe » provoqué par les sucres rapides qui génèrent un pic d’insuline.

    LES LIPIDES : Les lipides sont essentiels pour le fonctionnement du cerveau et des communications nerveuses. Les lipides dont notre organisme a besoin se trouvent en quantité plus que suffisante dans notre alimentation sans avoir besoin de consommer des graisses supplémentaires.

    Nous ne sommes donc pas obligés de consommer des lipides à chaque repas ou même chaque jour.

    Le corps stocke de grandes quantités de lipides sous forme de graisse corporelle.

    LES PROTEINES : Il en existe 2 types : celles d’origine végétale et celles d’origine animale, elles n’ont pas exactement les mêmes propriétés, mais consommées ensembles elles se valorisent.

    Elles apportent les acides aminés indispensables à la construction de l’organisme (Muscle, sang, peau…). Sur les 20 acides aminés existants 8 doivent absolument se trouver dans notre alimentation car le corps humain ne sait pas les fabriquer.

Logo_footer   
     © 2017 SportHouse | Coach sportif la ciotat / Marseille

Suivez moi :