Devenir Professeur d’EPS : missions, salaire et formation

L’enseignement rassemble de nombreux enseignants qualifiés, dont le but est de former les apprenants. Parmi ces professeurs, figure celui de l’Éducation physique et sportive. Que savoir concrètement des missions de ce dernier, son salaire et de la formation requise pour le devenir ? Les détails dans cet article.

Les missions d’un professeur d’EPS

Le professeur d’EPS dépend du ministère de l’Éducation nationale, contrairement au professeur de sport qui est rattaché au ministère des Sports. Même s’il enseigne le sport aux apprenants, il porte toujours le statut de prof d’EPS. Durant une année scolaire, il initie ses élèves, en salle ou en plein air, à différentes disciplines sportives. Moyennement, il assure 18 heures de cours chaque semaine et doit intervenir dans le cadre des animations sportives de son établissement. En pratique, le professeur d’EPS prépare ses apprentissages pour s’assurer d’avoir le matériel nécessaire au bon déroulement de son cours. De plus, il veille au respect des règles de sécurité pendant ses heures de travail et, le cas échéant, gère tous les incidents corporels. Ainsi, il saura transmettre à ses apprenants l’esprit d’équipe et le sens de l’initiative. Par ailleurs, il faudra qu’il fasse preuve de vigilance afin qu’aucune perturbation ne soit enregistrée lors des cours. L’autre mission du professeur d’EPS d’exercer une certaine autorité sur ses élèves sans pour autant en abuser afin de mériter le respect qui lui est dû. Enfin, il faut qu’il soit dynamique, une qualité valable pour tous les autres professeurs d’ailleurs.

A lire aussi : Quel est le meilleur sport pour perdre du ventre ?

Les compétences requises pour être professeur d’EPS

Le professeur d’EPS doit avant tout être un passionné du sport, même s’il n’en est pas une icône. Cela lui permettra d’avoir une meilleure connaissance des règles d’organisation matérielle, de règlements, de sécurité ou encore de capacités physiques. Il doit pouvoir organiser les apprenants en constituant par exemple des groupes de niveaux selon leur taille, leur poids ou encore leurs musculatures. Mais au préalable, il est important qu’il ait une excellente résistance psychique et physique afin de servir d’exemple à ses élèves. Comme les autres enseignants, le professeur d’EPS doit être un pédagogue afin de se faire écouter et respecter par les élèves. Il faut qu’il sache expliquer son cours pour faciliter la compréhension aux apprenants. Il doit également faire de son mieux pour exprimer de façon précise et claire ce qu’il attend d’eux.

Devenir professeur d’EPS : la formation nécessaire

Pour devenir professeur d’EPS, il faut suivre une licence STAPS puis une formation du master MEEF dans les métiers de l’enseignement de l’éducation et de la formation. En effet, les enseignements de ce cursus sont majoritairement tournés vers l’exercice du métier, ce qui constitue une excellente préparation aux concours de recrutement des enseignants. Ainsi, afin de pouvoir enseigner le sport dans les établissements scolaires, il faut passer et réussir le concours national du CAPEPS. Quant aux concours externes, ils sont généralement organisés à la fin de la seconde année de master. Dès leur réussite, les plus méritants deviennent professeurs stagiaires et sont déployés dans l’un des départements de l’académie qui les a recrutés. Ceux ayant réussi aux concours externes doivent nécessairement, avant d’être nommés, détenir un diplôme de master. Par ailleurs, au cours d’une année scolaire, les enseignants stagiaires participent, en alternance, à une formation en Inspé adaptée selon qu’ils soient :

A lire en complément : Quelle quantité de sport pratiquer par semaine ?

  • Lauréat du concours interne avec expérience d’enseignement confirmé ou changeant de discipline ;
  • Lauréat du concours externe bénéficiant d’une alternance en établissement ;
  • Lauréat du troisième concours.

Le salaire et évolution d’un professeur d’EPS

Le professeur d’EPS bénéficie d’une rémunération dès son année en alternance. Une fois titulaire, il perçoit 2 000 euros brut mensuels, hors indemnités. Après 30 ans de carrière, il a la possibilité de gagner mensuellement jusqu’à 3 626 € environ hors indemnités et heures supplémentaires. Par ailleurs, dans sa mission et son poste, le professeur d’EPS peut évoluer grâce à une affectation, un concours ou encore une certification. Ainsi, il peut :

  • Obtenir une mutation vers un autre établissement du second degré ;
  • Enseigner à l’étranger ;
  • Devenir formateur d’adultes dans des Greta ;
  • Devenir professeur agrégé.

Avec une qualification supplémentaire, il peut devenir enseignant spécialisé ou maitre-formateur. Et suite aux concours ouverts aux professeurs, il peut très vite changer son activité et devenir par exemple chef d’établissement ou inspecteur de l’éducation nationale ou encore conseillé d’orientation-psychologue.

vous pourriez aussi aimer