Open/Close Menu Le sport sous un angle différent
Différence homme femme

Les femmes sont-elles moins fortes que les hommes ? Voici une question qui fait souvent débats dans le monde du sport, nous allons tous vous expliquer.

À la suite d’un débat que j’ai pu avoir avec 2 clients en préparation aux concours des sapeurs-pompiers pro, Marie A. soutenait qu’elle était aussi forte que n’importe quel homme. Si elle était prise chez les pompiers, ses futurs coéquipiers pourraient tout à fait compter sur elle au même titre qu’un homme. Évidemment Marc P. avait un avis tout autre. Pour lui une femme ne peut pas être l’égal d’un homme, et une femme devrait, quoi qu’il arrive faire ses preuves pour qu’il puisse lui faire confiance.

Alors, est ce que Marie a raison de se sentir aussi forte  ou Marc devrait-il compter sur ses coéquipiers males ?

Une des questions que j’entends régulièrement est celle sur la différence entre homme et femme. En dehors des questions misogynes il est tout de même intéressant de se pencher sur la question qui nous a tous traversé l’esprit à un moment donné :

Les femmes sont-elles moins fortes que les hommes ?

Il est important de clarifier certains points avant de  donner une réponse. Les termes de Force et de Puissance sont utilisés indifféremment. Que l’on parle de puissance ou de force chez une personne revient à la même chose. Or c’est une erreur, La force et la puissance sont 2 termes différents.

Un peu de science pour comprendre la différence entre un homme et une femme.

Evidement je vais vulgariser la science pour que l’on puisse bien comprendre. Je ne parlerai donc ni d’energie cinétique Ek=1/2mv² ni d’Energie Potentielle Ep=mgh.

Pour faire simple :

La force est le produit entre la masse et l’accelération et est exprimée en Newtons

La puissance est le produit entre la force et la vitesse exprimé en Watts.

  • FEMME

    − de fibres musculaires

    + de graisse

    25 à 30% de graisse

    −  de force car − de fibres musculaires activées

  • HOMME

    + de fibres musculaires

    de graisse

    12 à 15% de graisse

    + de force car + de fibres musculaires activées

Un début de réponse

Une femme est donc moins forte qu’un homme car elle possède moins de fibres musculaires activées. Cependant une femme peut avoir autant de puissance comme on le constate dans le milieu de la boxe. À poids égal une boxeuse peut atteindre la même puissance qu’un homme. La boxeuse peut compenser par sa vélocité et donc en étant plus rapide elle permet de varier sur sa puissance.

La différence des records entre hommes et femmes

Depuis maintenant 50 ans il existe un ratio de 10% entre les records masculins et féminins. Les meilleurs résultats féminins arrivent à 90% de ceux des hommes et n’ont jamais été dépassés.

Pour conclure sur la différence entre hommes et femmes :

Répondre à la question : Les femmes sont-elles moins fortes que les hommes ? reviendrait à tenter d’évaluer une personne à une autre tout simplement. Une femme même avec moins de fibres musculaires activées peut par sa vitesse augmenter sa puissance et donc être aussi puissante qu’un homme.

N’oublions pas que nous sommes tous différents et chercher à savoir qui est le plus fort (au sens large) ne sous-entends pas de distinguer l’homme de la femme mais plutôt l’être humain. Tout est question d’âge, d’entrainement… et encore beaucoup d’autres paramètres.

Une femme peut-elle battre un homme lors d’un combat ?

Réponse courte à un ami : Oui. Comme on vient de le voir, à poids égal la femme peut tout à fait battre l’homme car il n’y a pas seulement la puissance, la force ou la vitesse qui sont impliquées dans un combat. La stratégie, l’analyse et le temps de réaction propre à chacun sont autant de facteurs à prendre en compte.

  1. 9 mars 2015

    Ah bah oui là tu lances un vrai débat le lendemain de la journée des droits de la femme 🙂
    Quoiqu’il en soit, et tu as raison, on ne peut pas généraliser : il faut trouver la discipline et comparer ce qui est comparable. En terme de résultats, il n’y a aucune épreuve sportive (sauf erreur de ma part) où une femme n’est pas capable de l’emporter sur un homme.
    Souvenons nous que certains proposaient, avec malice, aux soeurs Williams et à Amélie Mauresmo de jouer contre leurs collègues masculons …. Ça aurait pu cogner sévère 🙂

  2. 6 avril 2019

    « En terme de résultats, il n’y a aucune épreuve sportive (sauf erreur de ma part) où une femme n’est pas capable de l’emporter sur un homme. »

    Pour donner dans le sarcasme, c’est bien pour ça que les performances sportives modales des femmes restent quand-même notablement en deçà de celles des hommes.

    Bien-sûr, l’homme n’est pas invincible par une femme, mais l’homme reste quand-même méchamment avantagé par rapport à une femme, quand il s’agit de combattre.

    Pour donner dans la métaphore navale, un destroyer déplaçant 4500 tonnes (une femme) peut couler un cuirassé qui en déplace 45000 (un homme) : une torpille bien ajustée, et l’affaire est faite.

    Il n’en reste pas moins que, surtout sans couverture aérienne ni appui d’autres unités navales, la plupart des combats ayant eu lieu entre destroyers et cuirassés s’est soldée par un destroyer envoyé par le fond.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Logo_footer   
     © 2017 SportHouse | Coach sportif la ciotat / Marseille

Suivez moi :